condensation


condensation

condensation [ kɔ̃dɑ̃sasjɔ̃ ] n. f.
• 1361; lat. imp. condensatio
1Passage d'un corps de la phase gazeuse à une des phases condensées, liquide ou solide; action de condenser. Point de condensation (cf. Point de rosée). saturation. Condensation de la vapeur d'eau ( liquéfaction; brume, buée, givre, nuage, rosée) . « Une traînée de condensation d'avion de ligne » (Linze). Hygromètre à condensation.
2Cour. Augmentation relative de la densité d'un fluide par compression, par concentration.
3Accumulation de charges électriques sur un conducteur. condensateur.
⊗ CONTR. Dilatation, évaporation, sublimation, vaporisation.

condensation nom féminin (bas latin condensatio, -onis) Action de ne garder que l'essentiel, de résumer : Condensation de texte. Réaction au cours de laquelle deux molécules se soudent pour former une molécule plus grosse, avec élimination d'une autre molécule généralement plus petite (eau par exemple). [En chimie organique, les réactions de condensation se font par liaison carbone-oxygène (estérification), carbone-azote (formation d'amide) ou carbone-carbone (alkylation ou acylation).] Passage d'une vapeur à l'état solide ou liquide. Phase du cycle d'une machine thermique au cours de laquelle le gaz se liquéfie. (La condensation de la vapeur s'obtient par compression ou refroidissement et dégage de la chaleur. Elle peut avoir lieu sur une surface plus froide que le gaz environnant ou, loin d'une surface, autour de noyaux de condensation, petites particules en suspension qui initient le phénomène.) Mécanisme par lequel une représentation inconsciente concentre les éléments d'une série d'autres représentations. Chaudière à condensation, chaudière à haut rendement dans laquelle on récupère par condensation l'énergie latente contenue dans la vapeur. ● condensation (synonymes) nom féminin (bas latin condensatio, -onis) Réaction au cours de laquelle deux molécules se soudent pour...
Synonymes :

condensation
n. f.
d1./d PHYS Passage de l'état gazeux à l'état solide.
Spécial. Transformation de la vapeur en liquide. Eau de condensation.
d2./d CHIM Réaction de condensation: réaction dans laquelle deux molécules organiques se soudent en éliminant une troisième molécule (eau, ammoniac, etc.).
d3./d ELECTR Accumulation d'électricité.

⇒CONDENSATION, subst. fém.
A.— 1. Action de rendre plus dense; p. méton. résultat de cette action. La condensation de l'air s'opère par la pression (Ac. 1932) :
1. ... Kant pense que, vers le centre de sa nébuleuse, va se former une condensation prépondérante (soleil), autour de laquelle les particules vont circuler, (...); ces particules donneront par la suite des condensations secondaires (planètes) : ...
H. POINCARÉ, Leçons sur les hyp. cosmogoniques, 1911, p. 3.
En partic. [En parlant d'êtres vivants rassemblés en un lieu donné] Condensation humaine (VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921, p. 29). La condensation progressive des sociétés au cours du développement historique (DURKHEIM, De la Division du travail soc., 1893, p. 238).
P. métaph. On a dit que Sarcey représentait le bon sens de la France : non, il représente dans sa condensation la plus intense la bêtise bourgeoise (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1886, p. 614). L'émotion née de la présence et de la condensation du drame s'évanouit avec le décor (VALÉRY, Variété V, 1944, p. 185).
2. Au fig. [En parlant de l'expr. écrite ou orale des idées] Ces quatre pages sont une des merveilles de la prose. Elles étaient la condensation de soixante volumes écrits et d'un demi-siècle d'efforts (FLAUBERT, Correspondance, 1853, p. 322). C'était une condensation de faits, un résumé de résumés (BERGSON, Les Deux sources de la mor. et de la relig., 1932, p. 264) :
2. Toute vulgarisation implique (...) une schématisation didactique et une condensation doctrinale, qui ne peuvent manquer de donner à des esprits non avertis une fausse impression de simplicité et de rigueur.
M. BARIÉTY, Ch. COURY, Hist. de la méd., 1963, p. 811.
♦ Qualité de ce qui est condensé (cf. concision). Un chapitre d'une condensation extrême (P. BOURGET, Essais de psychol. contemp., 1883, p. 190). Cette condensation du récit, ce parti pris de dépouillement et de brièveté (MASSIS, Jugements, 1924, p. 126).
B.— Spécialement
1. [Un élément augmente de densité]
a) PHYS. Passage de l'état gazeux à l'état liquide et, plus rarement, à l'état solide. Eau de condensation. La condensation directe de la vapeur d'eau à l'état solide (Ch. MAURAIN, La Météor. et ses applications, 1950, p. 128).
SYNT. Condensation brusque; condensation à chaud; condensation des goudrons; graisseur à condensation (M. BAILLEUL, Notions de matériel roulant des ch. de fer, 1951, p. 51); appareil, phénomène de condensation.
P. méton. Eau produite par condensation. La circulation d'air sous le toit étant nécessaire pour y faire évaporer la condensation qui peut s'y déposer (J. BOURDE, Les Trav. publ., t. 1, 1928, p. 138).
b) ÉLECTR. Condensation électrique. Augmentation de charge électrique.
2. [Plusieurs éléments se combinent pour former un tout plus dense que les éléments de départ]
a) CHIM. Combinaison de deux ou de plusieurs molécules avec élimination d'eau ou d'une autre substance simple (cf. GRAND. 1962). Cf. polymérisation :
3. La synthèse organique donne un grand nombre de composés macromoléculaires tridimensionnels utilisés techniquement. Par exemple, les produits de condensation de l'aldéhyde formique et du phénol (phénoplastes type bakélite) (...); les résines glyptals obtenues par condensation de la glycérine et de l'anhydride phtalique...
G. CHAMPETIER, Chim. macro-moléculaire, 1957, p. 34.
b) PHYS. NUCL. Synon. de fusion. Réaction de condensation.
c) PSYCHANAL. ,,Combinaison de plusieurs événements, souvenirs ou fantasmes en une seule formation consciente`` (Méd. Biol. t. 1 1970) :
4. Le premier effet de l'élaboration, c'est une tendance à lier des éléments qui, à l'état de veille, demeurent séparés. Cette condensation est un des traits les plus frappants du rêve.
M. CHOISY, Qu'est-ce que la psychanal.? 1950, p. 162.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. 1370-77 condempsacion « action de rendre plus dense, résultat de cette action » (N. ORESME, Livre du Ciel et du Monde, éd. Menut et Denomy, p. 628 : Il disoient que l'element du feu, par compression et condempsacion, est fait aer ou eaue); av. 1590 condensation (Paré ds LITTRÉ); 2. 1808 « accroissement de charge électrique, ici en parlant de l'influx nerveux » (CABANIS, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 1, p. 352 : ces condensations d'électricité qui se produisent pendant la vie, dans le système nerveux); 3. a) 1834 fig. « concentration (des facultés, des sensations) » (M. DE GUÉRIN, Journal intime, p. 217 : Je connais peu d'accidents intérieurs aussi redoutables pour moi que ce resserrement subit de l'être après une extrême dilatation. Dans cette condensation, les facultés les plus vives, les éléments les plus inquiets [...] se trouvent pris et condamnés à l'inaction); b) 1839-42 la condensation de la population (A. COMTE, Cours de philos. positive, t. 2, p. 67). Empr. au b. lat condensatio « action de rendre plus épais, plus dense ». Fréq. abs. littér. :105.

condensation [kɔ̃dɑ̃sɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1370; lat. impérial condensatio, du supin de condensare. → Condenser.
1 Phénomène par lequel un gaz, une vapeur, diminue de volume et augmente de densité; action de condenser. || Condensation de l'air par pression.
Spécialt. || Condensation de la vapeur par refroidissement, retour à son état liquide. Liquéfaction. || Eau de condensation. || Point de condensation : tension maximum que peut supporter une vapeur à une température donnée. Saturation. || Condensation de la vapeur d'eau sur une vitre produisant des arborisations, dans l'air ( Bruine, brume, buée, givre, rosée). || Réfrigérant destiné à la condensation de la vapeur dans un alambic. || Hygromètre à condensation.
1 La quantité considérée dans l'air, sa pesanteur, son mouvement, sa condensation, raréfaction, etc., donne le pneumatique.
d'Alembert, Système des Connaissances humaines, t. I, p. 340, in Pougens.
2 D'ailleurs, la route montait vers ces grosses nuées, très denses et presque arrivées déjà au degré de condensation. Avant peu, route et vapeurs se confondraient, et si, en ce moment, les nuages ne se résolvaient pas en pluie, le brouillard serait tel (…)
J. Verne, Michel Strogoff (1876), p. 134.
tableau Vocabulaire de la chimie.
2 Accumulation d'énergie électrique sur une surface ( Condensateur).
3 Chim. Réaction de chimie organique aboutissant à des molécules de complexité accrue.
4 (1839). Fait de rapprocher des éléments séparés. Concentration. || La condensation des populations sur les plaines fertiles. || La condensation de plusieurs récits en un seul.
(1834). Concentration, concision. || La condensation de sa pensée, de ce texte.
5 (1902, in D. D. L.). Psychan. Mécanisme psychique par lequel une représentation inconsciente « condense » les éléments d'une série de représentations. || La condensation est « un des modes essentiels du fonctionnement des processus inconscients : une représentation unique représente à elle seule plusieurs chaînes associatives à l'intersection desquelles elle se trouve. Du point de vue économique, elle est alors investie des énergies qui, attachées à ces différentes chaînes, s'additionnent sur elle (…) C'est dans le rêve (que la condensation) a été le mieux mise en évidence » (Laplanche et Pontalis).
COMP. Polycondensation, précondensation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Condensation — Con den*sa tion, n. [L. condensatio: cf. F. condensation.] 1. The act or process of condensing or of being condensed; the state of being condensed. [1913 Webster] He [Goldsmith] was a great and perhaps an unequaled master of the arts of selection …   The Collaborative International Dictionary of English

  • condensation — CONDENSATION. s. f. Terme de Physique, qui se dit par opposition à Raréfaction, et qui signifie L action par laquelle un corps est ren du plus dense, plus compacte, plus serré. La condensation de l air …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • condensation — [n1] abridgment abstract, boildown*, breviary, brief, compendium, compression, concentration, consolidation, conspectus, contraction, curtailment, digest, epitome, essence, précis, reduction, summary, synopsis; concepts 283,730 Ant. unabridgment… …   New thesaurus

  • condensation — Condensation. s. f. v. Action par laquelle un corps est condensé. Il se dit aussi de l effet de la condensation …   Dictionnaire de l'Académie française

  • condensation — [kän΄dən sā′shən] n. [LL condensatio] 1. the act of condensing, as the reduction of a gas to a liquid or the abridgment of a piece of writing 2. the product of such an act [to read a condensation of a novel] 3. the condition of being condensed …   English World dictionary

  • condensation — index abstract, adhesion (affixing), brief, capsule, centralization, compendium, congealment, curtailment …   Law dictionary

  • condensation — c.1600, action of becoming more dense, from L. condensationem (nom. condensatio), noun of action from condensare (see CONDENSE (Cf. condense)). Meaning conversion of a gas to a liquid is from 1610s …   Etymology dictionary

  • condensation — ► NOUN 1) water from humid air collecting as droplets on a cold surface. 2) the conversion of a vapour or gas to a liquid. 3) a concise version of something …   English terms dictionary

  • Condensation — For other uses, see Condensation (disambiguation). Water vapour condenses into a liquid after making contact with the surface of a cold bottle …   Wikipedia

  • Condensation — Pour les articles homonymes, voir Condensation (homonymie). En thermodynamique, la condensation désigne le passage d un corps pur de l état gazeux directement à l état solide, sans passer par l état liquide[1]. Pour la terminologie des… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.